top of page

”Insomnie
Concert pop pour installations sonores”

Trial & Error Dampfzentrale 3.12.2022

Premier essai “work in progress” miniatures et extrait de 20 minutes dans le cadre de la résidence “Trial & Error” à la Dampfzentrale Berne. 

Concept, composition, créations sonores et créations installations: Chloé / Chloé Bieri

Equipe de réalisations: 

Andrea Zamengo: Montage technique sonore des installations, caméra et enregistrement

Baptiste Bieri: Montage technique, transport et régie

Roger Ziegler: Regard extérieur

Elia Huber: Technique son Dampfzentrale

Julius Haase: Technique lumière Dampfzentrale

Dampzentrale:  Résidence

Stanislas Pili: Support technique et conseils

 

Le projet :

Dans ce projet Chloé mêle pour la première fois ses deux côtés musicaux: son côté contemporain sous le nom de Chloé Bieri avec des installations sonores et son côté pop sous le nom de Chloé avec les chansons. 

L'idée est de floûter les fontières entre les genres et les esthétiques tout en restant majoritairement dans un concert de chansons. 


Des installations sonores expérimentales sont créées en contrepoint du nouveau concert pop “Insomnie” de la chanteuse compositrice et interprète Chloé, 
Les installations sonores sont des mises en scènes des chansons de son nouvel EP “Insomnie” grâce à différents médias qui animent des objets en lien avec les chansons. Les chansons dans les installations sont modifiées et utilisées comme textures sonores expérimentales afin d’offrir un autre point de vue des chansons au public. Cette expérience sonore est aussi immersive grâce à un mélange de drones, de machines à fumée, vidéo projection amenant et accompagnant les installations et le concert pop est donné en quadriphonie.

Le public peut se mouvoir librement dans l'espace et écouter le concert sous différents angles et différent points de vues auditifs et sonores.

Ici, une première version miniature en version solo du projet a été donnée dans le cadre de la résidence “Trail&Error” à la Dampfzentrale. 

Ceci est le premier extrait d'un travail qui va être développé sur une année avec des regard extérieur venant autant de la pop que de la musique contemporaine. 

Des résidences artistiques sont en train d'être organisées afin de créer une installation constante et un concert avec trois musiciens. 

Nous remercions la fondation

Gesellschaft zu Ober-Gerwern pour son soutien

Découvrir le profil contemporain de Chloé: 

www.chloebieri.ch

Avec le soutien de Gesellschaft zu Ober-Gerwern
Capture d’écran 2022-12-04 à 21.05.47.png
Capture d’écran 2022-12-04 à 19.53.17.png
Capture d’écran 2022-12-04 à 21.10.50.png

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/29

Extrait de l'installation sonore, filmé en live, crédit Mireia Pellisa Martin 

Les installations sonores

Chaque installation représente une chanson du premier EP de Chloé. Les sons des installations sonores ont été construits uniquement à partir de samples des chansons de l'EP et sont créés et modifiés par Chloé.  ​

L'idée est de donner au public présent, un autre point de vue des chansons, un point de vue plus expérimental. 

Avec un export des multi-pistes de chaque chanson, elle a sélectionné certains instruments qui n'étaient pas forcément mis en avant dans les chansons et les a modifiés afin de leurs donner un autre sens et un autre rôle. 

Par exemple pour l'installation de “Baiser Brûlant”, elle a sélectionné une des guitares et un extrait de ligne de basse puis elle a ajouté des effets dessus et des bruits de vague et d'oiseaux pour accompagner l'installation. Les sons sortent dans deux woofers posés au sol sous un parasol et des coquillages sont posés à l'intérieur des woofers qui vibrent et bougent grâce aux vibrations du sons. 

Pour ”Insomnie”, les sifflements de la chanson sont placés comme protagoniste de l'installation. Des boules disco représentant les insomnies et la fête sont posés au sol. Dans un woofer de l'installation, des mini boules disco bougent au rythme des vibrations du sons.

 

Dans “Soleil Immense” la basse et la guitare électrique ont été samplés et énormément modifiés et tout les sons noises de la chanson sont joués dans les woofers. Une basse électrique joue toute seule grâce à un verre qui tourne sur un tourne-disque et qui frappe les cordes de la basse. 

 

bottom of page